Hermes

Hermès créant le caducée par Henri Chapu, musée d’Orsay
Trouver un équilibre entre le Ciel et la Terre, le Mal et le Bien, l’Esprit et la Matière, cela revient à dire que l’Homme doit trouver le moyen de faire descendre l’Esprit dans la Matière et aussi de faire monter la Matière vers l’Esprit: son «travail» sur la Terre est de spiritualiser la Matière et de matérialiser l’Esprit.
De ce point de vue, l’Homme a un rôle tout à fait particulier à jouer dans la création. Il est l’intermédiaire entre le Ciel et le Terre, entre l’Esprit et la Matière. Il joue donc un rôle de «médiateur».
Vu sous cet angle, l’Homme est très proche du dieu grec Hermès, le messager des dieux et le guide des âmes après la mort.
Hermès porteur du caducée est lui aussi situé entre le Ciel et la Terre, et il occupe une position centrale et médiane.
Hermès est un principe de transition entre deux mondes.

courtesy Daniel Robin Déc 2011

Hermès est un dieu civilisateur. Il aide les trois Parques à composer l’alphabet. Il invente l’échelle musicale, la lyre à sept cordes, la musique et la danse. Il fonde aussi l’astronomie, les poids et les mesures. Il est le maître de la rapidité et de la précision du geste, et en raison de cette faculté, il est considéré comme le maître de l’artisanat. Il trace les routes et les chemins, et il invente les tas de pierres qui balisent les routes (herma = tas de cailloux disposés à intervalle régulier comme étant des indicateurs des routes et des frontières).
Hermès est un dieu à caractères multiples. Il est le dieu protecteur des bergers, et c’est la raison pour laquelle il est fréquemment présenté en criophore («porteur de bélier»), c’est-à-dire portant un agneau sur ses épaules. Hermès et aussi le dieu protecteur des voyageurs, des navigateurs, des commerçants ; dieu des échanges et du contrat, mais il est aussi celui des voleurs, de la ruse et de la tromperie. Il est un brouilleur de piste et un brigand. Il est donc à la fois organisateur et désorganisateur de la structure sociale. Hermès est le conducteur des âmes aux Enfers (Hadès), et le messager des dieux. Hermès est donc un dieu psychopompe, un «guide des âmes», et à ce titre il est le conducteur des âmes des morts (guide ou passeur). Ces deux fonctions de messager des Dieux et de psychopompe pourraient, astrologiquement, être rapportées respectivement à un aspect diurne et à un aspect nocturne. On peut aussi y trouver la correspondance des deux courants descendant et ascendant que symbolisent les deux serpents du caducée. Ses fonctions de passeur et de messager font d’Hermès un médiateur, nous dirions aujourd’hui un «relais», entre le monde des hommes et celui des dieux. C’est Hermès qui donna le don de parole à Pandora («tous les dons») la première femme (l’Eve biblique). Situé dans le monde intermédiaire, Hermès assume la fonction de relier (unir, harmoniser) la Terre au Ciel, d’unifier la Matière et l’Esprit. Son métal et sa planète sont Mercure. Unifiant les « trois mondes », la Terre, le Ciel, et les mondes intermédiaires, Hermès est aussi appelé le Trismégiste, ou «trois fois grand». Hermès Trismégiste serait l’auteur de la fameuse «Table d’Emeraude» qui expose l’analogie entre le microcosme humain et le macrocosme cosmique, donnant ainsi la «méthode» pour unir le Ciel et la Terre.
courtesy Daniel Robin Déc 2011

Fermer le menu